Le quartz rose.

Après vous avoir fait envie avec l’alexandrite, j’ai décidé ce mois-ci de revenir à de plus justes proportions financières et de vous parler d’une petite pierre, douce, généreuse, toujours plébiscitée à travers les modes et très abordable par son prix : le quartz rose.

Photo: www.bijoux-createur.e

Photo: www.bijoux-createur.e

Sacrifions tout d’abord aux données techniques : Le quartz rose fait évidemment partie de cette très grande famille des quartz avec une composition chimique relativement simple, puisqu’il s’agit d’un dioxyde de silicium de formule SiO2. Ce qui va le différencier de ses nombreux cousins, c’est la présence dans la pierre de traces d’oligoéléments spécifiques de nature à lui donner sa belle couleur rose, ici du manganèse et du titane.  En effet, les différents membres de la famille se personnalisent entre eux par la présence de traces d’aluminium, de lithium, de bore, de fer, de magnésium, de calcium, de titane et /ou de rubidium. Voilà de quoi créer de très nombreuses combinaisons de couleurs !

Il a une dureté de 7 sur l’échelle de Mohs et relève du système cristallin rhomboédrique, pensais-je en toute bonne foi, mais cette classification est actuellement remise en cause par certains minéralogistes… C’est là que je me suis pris la tête, arraché les cheveux et emmêlé les pinceaux ! Voilà donc, in extenso, la source (Wikipédia) de mes cogitations :

« Bien que la structure cristalline du quartz alpha soit décrite dans la plupart des textes français de minéralogie comme étant « hexagonale, système rhomboédrique », Massimo Nespolo, professeur de minéralogie et cristallographie, affirme que cette classification serait erronée. Le quartz α en fait cristallise dans le groupe d’espace P3121 (quartz gauche) ou P3221 (quartz droit), à réseau hexagonal, comme indiqué par le symbole « P ». Le système cristallin du quartz α est donc trigonal, car le quartz α contient un axe d’ordre trois comme élément de symétrie d’ordre le plus élevé. Le terme « rhomboédrique » s’applique au réseau, mais le réseau du quartz est toujours hexagonal. D’après cet auteur, il ne faut donc pas confondre la nomenclature du « système cristallin », d’où le terme rhomboédrique est absent, avec celle du « système réticulaire », d’où le terme trigonal est absent. Dans le système réticulaire, un cristal rhomboédrique correspondra à un cristal trigonal dans le système cristallin. Cependant, un cristal qui appartient au système cristallin trigonal peut avoir un réseau soit rhomboédrique, soit hexagonal, d’où la possibilité d’appartenance aux deux systèmes réticulaires. »

Et si nous passions maintenant à autre chose tant qu’il nous reste quelques neurones en vie ?

Photo: www.lithotherapie.net

Photo: www.lithotherapie.net

Quartz rose dit étoilé par la présence de fines baguettes de rutile.

 

Penchons-nous sur ces deux oligoéléments présents dans le quartz rose que sont le manganèse et le titane.

Le manganèse intervient dans le fonctionnement de la vitamine B1, nécessaire au plan nerveux et musculaire. Il participe également au métabolisme de la vitamine B8 et de la vitamine C, ainsi qu’à celui des glucides et des lipides. C’est enfin un excellent antiallergique, surtout s’il est combiné avec le cuivre.

Le titane a une bien plus mauvaise réputation : classé dans les métaux lourds, il n’est pas à proprement parlé « thérapeutique », et peut même se révéler toxique surtout pour les os. Prudence donc.

Comment utiliser ces notions ? Le quartz rose sera incontestablement utile pour les troubles du système nerveux. Il apportera aussi un bon état musculaire et contribuera, par la présence du manganèse, à l’équilibre des sucres et des lipides.

Il passe également pour traiter les brûlures, même celles occasionnées par la radiothérapie, et les œdèmes pulmonaires en améliorant la perméabilité alvéolaire.

Selon Daniel Briez, en lithothérapie quantique, le quartz rose dans sa variété étoilée nous relie à la fréquence établissant la cohérence et la stabilité de la matière. Cette fréquence de la couleur rose relie tous les éléments de la matière et maintient leur cohésion et leur équilibre. Elle permet de ressentir de manière accrue les sentiments de détente, de tendresse et d’amour qui sont dus au renforcement de ces liaisons et à la suppression des tensions de rupture qui nous habitent souvent en permanence. La cohérence de notre système énergétique s’en trouve renforcée et nous permet alors d’être en symbiose avec tous les éléments de notre environnement.

Une autre indication intéressante du quartz rose est d’harmoniser le rythme cardiaque. Il passe également pour augmenter la fertilité. Il est reconnu d’une certaine utilité dans la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la démence sénile.

Par sa couleur rose, c’est évidemment une pierre de douceur par excellence, de tendresse et de réconfort lors de chagrins liés à une déception sentimentale. En apprenant à s’aimer soi-même, le quartz rose permettra peut-être de se sentir davantage digne de l’amour des autres et contribuera ainsi à améliorer ces relations. Il favorise d’ailleurs le pardon de soi et l’acceptation, il appelle la confiance en soi et la conscience de sa propre valeur.

 

Géode de quartz rose. Photo: www.andrew-shaw1995.tumblr.com

Géode de quartz rose. Photo: www.andrew-shaw1995.tumblr.com

Par toutes ces qualités, le quartz rose fait incontestablement partie de la « pharmacie de base » en lithothérapie.